19 mars 2014

Ameliorant naturel

Photos_0005Comment faire un bon pain sans gluten, mais qui ne manque ni de goût, ni de tenue?

Comment faire un bon pain sans gluten, mais avec des farines simples, les farines les plus basiques. Sans améliorants, sans épaississants, ni aucun des produits ajoutés dans les farines conditionnées pour le régime sans gluten.

Voilà le défi auquel nous sommes tous confrontés, malades et parents de malades coeliaques au quotidien.

Et voilà comment tous les jours nous sommes amenés à nous améliorer, autant que notre pain :)

Je viens de faire une découverte extraordinaire : le rôle de la chimie dans la cuisine en général, et dans la panification en particulier. C'est pas trop tôt, me direz-vous ! On dit aussi : mieux vaut tard que jamais :) Alors maintenant, je fais un pain (galette ou bien brioche) très bon au goût, moelleux, tendre et léger. Qui s'effrite (ou s'émiette) beaucoup moins, mais qui plus que tout, peut se conserver deux à trois jours. Oui, vous avez tout à fait bien lu : deux et même trois jours en bon état !

Fini la galette sèche et rêche de mes débuts. Non, je ne crache pas dans la soupe! El Hamdoullah, cette galette-là était très bonne (pour son époque), et cette galette-là était bien meilleure que pas de galette du tout. Ensuite, et grâce à la possibilité d'utiliser de la levure de boulanger, j'avais considérablement amélioré mon pain quotidien. Souvenez-vous.

Mais avec cette dernière découverte, ma galette n'a pas seulement changé... elle s'est mé-ta-mor-pho-sée :)

Grâce au Tang Zhong (ou Tangzhong), vous connaissez? Apparemment, les japonais et les chinois s'en disputent la paternité. C'est pour cette raison que certains préfèrent écrire méthode "asiatique" et évitent ainsi la polémique :)

J'ai d'abord découvert cette méthode de panification, sur ce blog d'une excellente pâtissière. Le procédé est très bien expliqué, détaillé et la recette du pain de mie semble parfaite. Mais moi et comme d'habitude, je pense très vite au "sans gluten". Et si ce procédé était profitable aux farines qui manquent de gluten? D'autres, avant moi (et heureusement) se sont déjà posé la question. D'où de très nombreuses recettes de pains sans gluten "au Tang Zhong". Faites une recherche internet et vous verrez :) 

Sur cette page (pour les anglophones) le procédé est présenté par le menu. C'est là que j'ai pu trouver quelques liens de recettes de pain au Tang Zhong sans gluten. Ici, il s'agit de faire du Tang Zhong avec de la farine de riz, ou bien de la farine de maïs. Et ici du vrai pain de mie sans gluten. Mais, la recette parle de farine mélangée et conditionnée spécialement pour les pains ou gâteaux sans gluten. C'est ce que j'ai fait (sur la photo en haut) avec de la farine Réginat pour pains et gâteaux. Je n'ai pas fait de pain de mie, parce que ce n'est pas ce que je voulais. Pour faire du pain de mie, la pâte devra ressembler à ça (à peu près). Il faudrait essayer d'en faire des baguettes aussi, ça devrait donner un bon résultat. A tester inch'Allah :)

 

Pate

La pâte de mon pain ressemble plutôt à ça

Tangzhong_galette2

Avant de lever, parce qu'après une heure de repos (ou plus si nécessaire), elle ressemble plus à ça

 

Tangzhong_galette3

Je vous explique :)

Le Tang Zhong est un procédé de panification (vous pourrez avoir de meilleures explications et de plus amples détails sur les pages que j'ai mis en liens, et sur plein d'autres certainement), je dirai que c'est un "améliorant" (naturel) qui consiste à faire un genre de "bouillie" ou comme on dit chez nous, une "3ssida" et à l'intégrer à la pâte du pain. Et c'est cette bouillie qui donnera une extraordinaire légèreté et un incroyable moelleux au pain. C'est chimique! C'est magique! On peut le faire avec de l'eau ou bien avec du lait. Le Tang Zhong se prépare un bon moment avant d'entamer la recette. Pour les recettes au gluten, ils conseillent même de le préparer la veille, j'ai essayé avec le maïs ça n'a rien donné. Au contraire il est efficace dans l'heure qui suit sa préparation.

Pour la galette, je le prépare tout simplement avec de la semoule ou farine de maïs et de l'eau. Pour le biscuit, je le fais avec de la maïzena et du lait, sinon moitié maïzena, moitié farine de riz dans du lait. Se souvenir que la maïzena adoucit et allège le biscuit, alors que la farine de riz sèche plutôt la pâte. C'est pour cette raison que lorsque je mets de la farine de riz dans une recette, je diminue un peu la farine de maïs, sinon c'est trop sec.

Venons-en au dosage...

Le Tang Zhong, se constitue d'un poids de farine et de cinq fois plus de son poids en eau ou bien en lait. Les deux éléments, autant la farine que le liquide devront être comptés ou soustraits du poids total de la préparation.

Pour ma galette, je prépare mon Tang Zhong avec 50g de farine de maïs dans 250g d'eau. Je mets sur feu doux et je remue jusqu'à obtenir une légère bouillie.

Tangzhong_ma_s

 

Sinon pour le biscuit, ou bien la brioche là je mélange : maïs/maïzena, ou bien maïzena/riz 50g le tout dans 250g de lait. Là il faut bien faire attention à ne pas laisser les grumeaux se constituer en mettant sur le feu. Procédez comme pour une béchamel, et arrêtez la cuisson dès que le liquide s'épaissit.

Tangzhong_lait_ma_zena

Ici c'est 50g de maïzena dans 250 g de lait (pour le biscuit).

Pour la galette, la recette n'est pas très différente de la précédente. Sauf un peu pour les mesures et pour le Tang Zhong évidemment. Sinon c'est toujours le même Tadjine de 25 cm de diamètre.

C'est donc 200 g de farine de maïs + sel + environ une cuillère à soupe de levure de boulanger + 3 cuillères à soupe d'huile + un oeuf + le Tang Zhong préparé déjà à l'avance (50g de farine de maïs dans 250g d'eau). Mélanger le tout et bien pétrir à la main. La pâte sera très collante mais continuer à pétrir quelques minutes encore. Ensuite ajouter environ 1 verre d'eau tiède (entre 100 et 150ml environ), au fur et mesure tout en continuant de pétrir. La pâte deviendra visqueuse, légèrement liquide (pas trop), mais moins collante. Détacher le maximum de pâte de votre main et couvrir pour laisser lever au minimum une heure. Après cela, préchauffer le Tadjine, et cuire comme déjà expliqué dans l'ancienne recette.

Photos_0002

Et maintenant regardons à l'intérieur

Photos_0003

Concernant la brioche, ce sera les mêmes mesures que pour la galette, mais elle sera meilleure avec du lait et de la farine de riz au lieu de maïs et d'eau pour le Tang Zhong. Sinon, la faire avec seulement 170 g de farine de maïs au lieu de  200 g et procéder de la même manière. Cuire au four, à 170° pendant 30 mn environ. Et penser à ajouter du Sanoudj ou des graines d'Anis dans la pâte, et peut-être même du zeste d'orange, ça parfume le petit déjeuner :)

Pour le biscuit :

200 g de farine de maïs (vous pouvez diminuer jusqu'à 150g pour plus de légèreté) + 100 g de sucre + 3 oeufs + levure chimique (Nouara pour moi) + 5 cuillères à soupe d'huile + Tang Zhong ( 50 g de maïzena dans 250g de lait).

Commencer par bien battre (de préférence au batteur) les oeufs et le sucre. Ajouter du zeste de citron ou d'orange, ou parfumer selon le goût. Ajouter l'huile et bien battre encore. Ajouter le Tang Zhong et battre encore. Puis et à la fin ajouter la farine de maïs + levure. Battre légèrement de façon à parfaitement incorporer la farine et verser dans un moule d'environ 20 cm de diamètre. Cuire à four (préchauffé déjà) à 190° pendant environ 40 à 45 mn (selon le four).

 

Photos_0011

 Alors? :)

 Edit (le 25/03/2014) :

Pour plus de détails et d'autres idées sur la fabrication d'un pain sans gluten, ces deux liens sont très intéressants:

http://www.cfaitmaison.com/sansgluten/recette-painssg.html

Il présente différents pains, à base de farines multiples et mélangées mais aussi différents modes de cuisson.

http://www.lafaimdesdelices.fr/pain-viennoiserie/comment-determiner-la-quantite-eau-dans-pain-sans-gluten/

Là, il s'agit plutôt de quantité d'eau, même s'il s'agit aussi de mélanger plusieurs farines. Et même si certaines ne sont pas disponibles chez nous, les idées sont bonnes à prendre.

 

Edit (le 15/05/2014) :

Avec le Tangzhong la pâte tient tellement mieux, qu'on peut même faire un biscuit marbré. C'est la même recette de biscuit, mais en partageant la pâte en deux et en lui ajoutant du cacao en poudre, comme vous devez tous le savoir, bien sur :)

 

Biscuit_marbr_

 


30 décembre 2013

Nouvel étiquetage

Il y a du nouveau en matière d'étiquetage des produits du commerce.

Le décret executif 13-378 fixe dorénavant, les conditions et les modalités relatives à l'information du consommateur, c'est à dire qu'il oblige les producteurs à une information plus claire et plus détaillée de leurs produits sur leurs emballages. Notamment et en particulier -nous concernant- sur la présence ou non de gluten dans le produit.

Quelques extraits :

Art. 27. — Les denrées et ingrédients alimentaires, connus pour provoquer des allergies ou des intolérances, doivent être clairement mis en évidence dans l’étiquetage.

1) la désignation « amidon » doit toujours être complétée par l’indication de son origine végétale spécifique lorsque cet ingrédient peut contenir du gluten.

1. Céréales contenant du gluten, à savoir blé, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut ou leurs souches hybridées, et produits à base de ces céréales, à l’exception des :
—sirops de glucose à base de blé, y compris le dextrose (1) ;
—maltodextrines à base de blé (1) ;
—sirops de glucose à base d’orge ;
—céréales utilisées pour la fabrication de distillats alcooliques,

Les dispositions de ce décret n'entreront en vigueur qu'à partir d'une année après sa publication. C'est à dire que les producteurs ont encore une année pour préparer de nouveaux emballages, avec de nouvelles mentions dessus. Un peu de patience encore, mais voilà une excellente chose de faite.

made_in_algeria_design© Photo

Posté par Oumelkheir à 06:31 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 avril 2013

Jus de carotte... façon abricot

Comment faire du jus d'abricot... sans abricot! Voilà tout le génie de cette recette qu'on dit "algérienne".

J'ignore si cette recette est authentiquement algérienne. C'est très difficile de retrouver l'origine exacte des recettes, même les plus simples. Les itinéraires culinaires sont multiples, variés et souvent pleins de surprises. Toujours est-il que cette recette fait le tour des cuisines algériennes depuis plus d'une dizaine (ou d'une vingtaine?) d'années. J'ai déjà eu l'occasion d'y gouter, mais il était temps de l'essayer, et surtout de la publier ici pour tous ceux qui préfèrent un jus "maison", plein de vitamines naturelles et de soleil. Surtout avec la variante que je vous propose en plus :-)

1 kg de carottes - 3 Litres d'eau - 1 bon verre à eau de jus de citron (200 ml) - 2 yaourts aromatisés (ici Soummam) à l'abricot ou bien à la pêche.

Le poids des carottes est "net", c'est à dire après épluchage et nettoyage et non pas à l'achat.

Couper les carottes en rondelles (en cubes ou en morceaux) et mettre dans une marmitte. Ajouter les 3l d'eau et faire cuire, pendant une trentaine de minutes au moins. Vous pouvez mixer le mélange juste à la fin de la cuisson, mais il faut laisser refroidir complètement avant d'ajouter le jus de citron et les deux yaourts. Bien mixer encore le tout, mettre en bouteilles et conserver au réfrigérateur. Ce jus se conserve très bien pendant une bonne semaine au moins, et il garde sa belle couleur orange, grâce au citron. Si vous ne comptez pas le consommer tout de suite, n'ajoutez pas le yaourt immédiatement. Le laisser jusqu'à la veille de sa consommation. Si vous ajoutez le yaourt, surtout en été, il faudra le consommer assez rapidement. Mais, il faut l'ajouter au minimum un jour avant de le consommer afin qu'il lache son arome et sa saveur aussi. Et il faut bien le mixer avec le jus et non pas juste battre à la fourchette, ça fait toute la différence. Et si vous voulez obtenir un jus plus lacté du même type que "Danao" (par exemple) vous pouvez ajouter encore un yaourt ou deux, selon le gout. Quoi qu'il en soit le résultat est garanti : délicieux!

Et il existe une variante (que j'ai testé) à ce jus, et qui est celle du potiron au lieu des carottes. Le potiron, courge, citrouille, kabouya, qar'â hamra, appelez-le comme vous voulez, procédez comme pour les carottes et le résultat en sera tout aussi délicieux. Vous obtiendrez la même couleur, la même consistance, et avec le jus de citron et le yaourt en plus, on n'y voit que du... jus :-)

Autre chose avant de vous laisser à vos marmittes. Vous pouvez ajouter plus d'eau à votre jus selon votre gout et la consistance que vous voulez obtenir, mais mon conseil : pour pouvoir conserver ce jus et éviter qu'il "pourrisse" dans votre frigo, ajouter de l'eau bouillie et non de l'eau du robinet directement. De cette manière elle sera stérile, et participera à une meilleure conservation du jus.

Bonne dégustation :-)

Edit : Oups, j'ai oublié le sucre. Bien sur, vous aurez corrigé de vous-même, et compris qu'on peut sucrer selon le gout. C'est à vous de voir... mais n'oubliez pas qu'il y a déjà deux yaourts (sucrés) au moins dans la préparation.

Jus de carottes

Posté par Oumelkheir à 08:08 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

28 février 2013

Produits autorisés contre produits interdits

Voilà un tableau nécessaire quand on débute dans le régime sans gluten. Il répond à beaucoup de questions que nous nous sommes tous posés, et que d'autres se posent encore... Je vous rassure tout de suite, ce tableau n'est pas de moi. Comme mentionné d'ailleurs, il est de l'Afdiag (l'association française des intolérants au gluten). Mais c'est sur un livre que je l'ai trouvé hier. A cette adresse

Le livre n'est pas disponible en entier, il n' y a que quelques pages visibles, mais sufisamment en tout cas pour répondre à certaines de vos questions (et des miennes aussi), dans une partie justement consacrée à répondre aux questions les plus fréquemment posées au sujet de la maladie ceoliaque, ou du régime sans gluten.

L'auteur du livre, Carole Garnier, tient un blog et ça s'appelle "Bien dans ma cuisine" :-)

 

17__Tableau1

18__Tableau2

19__Tableau3

20__Tableau4

21__Tableau5

Posté par Oumelkheir à 18:40 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 janvier 2013

Le gluten, faut-il en avoir peur?

Ce documentaire a été diffusé sur la chaine de télévision française France 5, le dimanche 6 novembre 2011. 


intolérance au Gluten par Dailygratuit

Peut-être que la qualité de la vidéo n'est pas au top, ou peut-être que vous ne pouvez pas la visionner ici, alors je vous mets deux liens supplémentaires et différents.

Donc, voici un autre lien

Et un autre lien aussi